MENU

  HUMOUR

LIENS 

 

J'ADHERE A F.O. 

              

Présentation

CONTACT,VISITEUR,HORLOGE

Meteo Annecy 

 

     
     Force Ouvrière Carrefour - Retour à l'accueil
               
               
FO CARREFOUR

ANNECY

134 AVENUE

DE GENEVE

74000 ANNECY

TEL:04.50.10.75.79



SITE

MISE A JOUR

                    
MERCREDI

17
 
DECEMBRE
                   
2014

A 16H30
 

CONVENTION CARREFOUR

AOUT 2014

 
(cliquez ci dessous)

convention-copie-1.jpg

Compteur de visiteurs en temps réel

VISITEURS CONNECTES

L'EQUIPE FO CARREFOUR ANNECY

logo CMJN-FGTA FO carrefour annecy (1)

 L'EQUIPE FO CARREFOUR ANNECY

SAM 0835 

DELEGUE SYNDICALE

LEONARD BORDIGNON

 

ELU AU COMITE ENTREPRISE

SAM 0837

YOHAN GUILLERMIN(titulaire CE)

 

ELU AU COMITE ENTREPRISE

20130112 143912-1

SIHEM AMARA(suppleante)

 

ELUS EN DP(titulaire)

SAM 0835

LEONARD BORDIGNON

 

SAM 0830

ABEL AWLISHIE(suppléant)

 

ELU AU DP(titulaire)

20130112 143912-1

SIHEM AMARA(titulaire)

 

ELU EN DP

martine gallis

MARTINE GALLIS(suppleante)

 

 

NOMME AU COMITE HYGIENE

ET SECURITE ET DES CONDITIONS

DE TRAVAIL(CHSCT)

SAM 0827

DANIEL VERCIN(CHSCT)(NOMME)

 

REPRESENTANT SYNDICALE AU COMITE ENTREPRISE(CE)

SAM 0824

BRUNO RUBAT DU MERAC

 

REPRESENTANT SYNDICALE AU CHSCT

SAM 0875

LAURENT FELLAHI

COUR DE L'ACTION ET ADHESION

 

Le détail des cours

 

ADHERER A FO CARREFOUR ANNECY

(cliquez ci-dessous)

LE BULLETIN D

1794689 780665381961356 100225390 n

Qu'est-ce que l'ANI

http://i1.calameoassets.com/130311133130-7d0e10fe81c7a7c75f60d2ac208dd004/thumb.jpgQu'est-ce que l'ANI

Catégories

Calendrier

Décembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
<< < > >>

Images Aléatoires

  • SAM 0909
  • SAM 0882
  • 10259412 815331621828065 3321667910480697677 n
  • SAM 0901
  • PA190132
  • SAM 0916

L'édito Les salariés de la distribution payent l’addition

Les salariés de la distribution payent l’addition

Un risque de déflation, une progression du e-commerce, une bonne dose de guerre des prix, quelques pincées de baisse des marges et une poussée de concentration commerciale : voilà le cocktail détonnant pour la distribution. C’est une réalité : Il s’agit de gagner ou de garder les parts de marché…La guerre des prix fait rage dans la distribution française depuis de longs mois, grignotant peu à peu les marges des distributeurs.


Pour récupérer les marges perdues les groupes bougent leurs pièces sur l’échiquier. Carrefour se réorganise et renforce ses structures d’achats et de logistique en interne ; Casino opère un rapprochement avec Super U ; Auchan se rapproche d’Intermarché ; Rewe, Colruyt et les Coop Suisses s’unissent pour bâtir une nouvelle structure baptisée Core. Quant à Leclerc, il recherche une alliance avec un distributeur italien…

Pour faire face à la stagnation de la consommation, à la tendance déflationniste de l’économie, mais aussi à la politique d’austérité du gouvernement qui réduit le pouvoir d’achat des consommateurs, les groupes ne vont pas rester statiques.

À l’instar de Carrefour qui, après avoir soufflé les Coop d’Alsace à Casino, a racheté Dia France, d’autres mouvements de consolidation commerciale devraient s’opérer. Mais pour financer cette bataille, tout pousse à réduire encore davantage les coûts, et cela ne conforte ni l’innovation, ni l’investissement, et encore moins le social.

Pour les centaines de milliers de salariés du secteur de la distribution, et plus largement de l’agroalimentaire, les conséquences sociales sont catastrophiques. Des emplois sont détruits, le niveau des rémunérations et les conditions de travail sont remis en cause, avec notamment des attaques toujours plus fortes contre le repos dominical. Une nouvelle fois, ce sont les salariés qui vont payer le plus lourd tribut à cette guerre.

Dans le même temps, le gouvernement de François Hollande poursuit sa politique d’austérité et rogne les droits des citoyens pour regagner la confiance de la finance internationale. Et cela au grand dam de certaines organisations syndicales qui ont fait campagne et appelé à voter pour lui.

Rappelons-nous que la liberté et l’indépendance sont les valeurs de Force Ouvrière. Elles ont de tout temps été défendues par nos leaders, André Bergeron, Marc Blondel et aujourd’hui Jean Claude Mailly.

Et nous, les militants Force Ouvrière, nous savons tous pourquoi ! Parce que notre engagement est de défendre dans toutes situations les emplois, les conditions de travail et le pouvoir d’achat.
 
Michel Enguelz -
Secrétaire fédéral - FGTA-Force Ouvrière

les derniers comptes rendus

Ecrire un commentaire
Vendredi 3 février 2012 5 03 /02 /Fév /2012 19:42
- Voir les 0 commentaires - Communauté : force ouvriere

 

Augmenter la visibilité extérieure des magasins et faciliter le cheminement des clients vers les points de vente restent l’alpha et l’oméga de l’augmentation du taux d’emprise de toute activité commerciale sur sa zone de chalandise.

Du concept d’agence soit-disant innovant vers la difficile réalité magasin
On sait que l’agence Malherbe, spécialisée en retail design – vocabulaire que nous trouvons très « tendance » à défaut d’être très compréhensible et auquel nous préférons « architecture commerciale », avait travaillé le concept de Carrefour Planet avec l’espoir de réinventer le concept d’hypermarché. Au-delà même du fait que l’agence ne pouvait – selon nous – remettre en cause les fondements de l’hypermarché par le travail qu’elle avait entrepris, elle semblait en tout état de cause plus ouverte à la mise en scène et à la théâtralisation de l’offre qu’à défendre l’aide au choix pour des clients souhaitant gagner du temps et du confort d’achat.
On ne peut plus douter aujourd’hui du lien entre les piètres résultats des magasins ayant basculé dans le concept Carrefour Planet et une mise en musique qui nous semble parfois inachevée : le beau pouvant devenir parfois – pour les clients – l’ennemi du bien.
Aussi, en dépit des erreurs commises ou des espoirs déchus dans le renouveau du concept, c’est aujourd’hui – selon nous – dans sa mise en oeuvre pragmatique et journalière qu’il faut rechercher les solutions pour relancer la machine. Trop d’investissements ayant tué tout espoir de nouveaux investissements lourds, il reste comme toujours à reprendre les rênes des magasins par la mise en application des fondamentaux !

La reconnaissance et la visibilité des magasins Carrefour Planet sont-elles facilités ?
Nous constatons de nombreux visuels dont les différences ne peuvent s’expliquer pour les clients, alors que ces panneaux ont pourtant tous été remodelés sur la même période. La multiplication des visuels amènent pourtant à rendre difficile la reconnaissance de l’enseigne dans la jungle des panneaux environnants.
Revenir aux fondamentaux aurait comme objectif – pour nous – de gommer notamment le terme « Planet » qui n’est évocateur que pour une poignée de spécialistes et continuer à utiliser le terme Carrefour seul ou complété de la désignation du format du magasin, plus segmentant dans l’esprit clientèle.

Carrefour Planet panneau Athis Mons N7

Panneau indiquant le magasin Carrefour Planet d'Athis Mons, sur la N7.

Carrefour Planet panneau Ville du bois N20

Couleur du logo différent, police de caractère et sigles différents pour le magasin Carrefour Planet de La Ville du Bois.

 

Carrefour Planet panneau Les Ulis N20

Pour le magasin Carrefour Planet Les Ulis, un joli bleu sur la N20, dont la visibilité des horaires d'ouverture de la station essence est un véritable jeu de piste pour automobilistes... d'autant que de nuit, tous les bleus sont gris... comme les chats !

carrefour quetigny ancien panneau

Un ancien panneau qui avait la caractéristique d'être particulièrement lisible (police et taille des caractères), ce qui est la fonction même du panneau !

Preuve que le terme Planet doit être mis en bière ! Photo prise sur Bruxelles, 45 rue de La Fourche.

Beer Planet

Ecrire un commentaire - Publié dans : REVUE DE PRESSE - Par fo carrefour annecy
Retour à l'accueil

RETOUR A L'ACCUEIL

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés